L'image d'une ville se construit à travers cinq paramètres :

 * L'atmosphère (entrée de ville et centre-ville) – Volonté politique

 * Les expériences vécues, heureuses ou malheureuses

 * La promotion de la ville (below-the-line et above-the-line)

 * La représentation de la ville véhiculée par les relais (journalistes, leaders d'opinion, etc.)

 * La communication à propos de la ville - incontrôlable

 

 

Le dernier paramètre échappant à tout contrôle, la politique de communication du centre-ville, se construit sur les quatre premiers paramètres (sources d'image), notamment par la réalisation d'un portrait identitaire et la définition d'une identité graphique du centre-ville. Sa traduction en un logo et une charte graphique pourra être utilisée d'une manière cohérente dans le cadre de campagnes de promotion et pour la délimitation visuelle du centre-ville.

 

 Le mobilier urbain peut servir à renforcer l'image d'un quartier, d'un centre-ville. Il doit être beau, unique, pratique, cohérent et robuste. Une harmonisation du mobilier des terrasses améliore la qualité du paysage urbain et accroit l'attractivité du centre-ville. La promotion d'un espace de vie se manifeste par des animations menées en partenariat avec les acteurs du centre-ville ou par le biais «d'événements phares». Ceci fait notamment l'objet du Plan Qualité Tourisme dont la Ville d’Arlon vient de se doter.