L'habitant est le premier consommateur du centre-ville. De nombreux espaces vides tels que les étages au-dessus des commerces peuvent être utilisés pour y créer des logements de qualité, adaptés à tout type de ménage. Des solutions existent sans devoir systématiquement recréer une entrée dans la vitrine de chaque commerce. Certaines rues n'ont parfois plus de vocation commerciale. Elles peuvent être reconverties en espaces à vocation résidentielle. Un accompagnement est nécessaire afin d'aider les propriétaires dans ce travail de reconversion. Les habitants et les clients du centre-ville souhaitent une ville toujours plus verte. Des solutions parfois simples peuvent être utilisées pour «verduriser» le centre-ville. Ceci fait notamment l’objet de la Commission Communale de Rénovation Urbaine.