Il est indispensable pour Arlon de définir le positionnement commercial de son centre-ville et des différentes rues qui le composent. Cette réflexion doit également être menée de manière globale tant au niveau de la ville périphérie comprise, que des pôles commerciaux et des villages qui composent la commune. Et ce, afin de définir la place de chacun et d'orienter les nouvelles implantations commerciales. Il est indispensable pour se faire de se doter d’un SCDC, ce dernier devant également rencontrer les conclusions du SRDC. Cet outil permettant une vision globale et cohérente de l'appareil commercial et de poser des choix à la fois stratégiques et objectifs.

 

 

Le deuxième volet de cet axe est l'organisation de l'activité commerciale dans notre hyper-centre par la constitution d'un mix commercial équilibré et attractif. Ce travail passe par une recherche pro-active de nouveaux commerces, la création de rythmes en favorisant des flux avec une offre commerciale qualitative, originale et suffisamment importante pour attirer le chaland (à défaut de locomotives) et en garantissant les liens entre les rues spécialisées et thématiques. Ce développement commercial des centres-villes permet enfin de contrer l'expansion des cellules vides, ou leur transformation en logement. Les outils régionaux et locaux initiés en 2017 apporteront un sérieux et précieux soutien dans cette mission prioritaire.